Certes je suis inspirée par les années folles, l'entre-deux guerres, l'art nouveau et l'art déco, mais ma volonté n'est pas de copier, plagier ou caricaturer.

Seuls doivent émaner de mes créations l'esprit de cette époque, son charme, sa nostalgie, ses émotions...

Il s'agit avant tout d'un travail personnel, imaginaire et libre, avec son identité propre.




Rêverie
   


Mon truc en plumes
   


Savannah
   

   

Voyage immobile

   

   


Rendez-vous
   



Les Filles d'Automne

 

   
 
   


La Pension d'Edwige
   


Parisette à la Plage
"Parisette" est une chanson de Mistinguett de 1928

   

Julie Cotillon et la fameuse boîte à diable

   

Les Amoureux du Carrousel
En 1926, près du Moulin Rouge, le comte Albatino crée pour Joséphine Baker le cabaret Chez Joséphine, qui allait devenir quelques années plus tard le Carrousel de Paris.

   
   


Les Orphelines
 
   


Square des Batignolles


Square des Batignolles - Paris 1908 - Le kiosque, allée de la Musique

 

    

La Belle au Bois d'Orient

 



 


Trudaine 25.34 est le numéro du bistro Chez Fernand à Barbès, donné par la prostituée Loulou (Arletty) à Marcel (Fernandel) pour qu'il puisse la contacter le soir, dans Fric-Frac (1939)

 
 

     

La Belle Foraine

 
 


Tchin-Tchin

 
 
 


Bric à Brac    Passion grenier...

 

 


L'Agalanthe

 

Liberty Girls
   



Grock Circus   J'ai découvert ce grand personnage en achetant par hasard un CD de ses compositions sur un vide-grenier...

Grock (1880-1959) était un clown suisse, considéré par ses pairs comme le plus grand clown musical du XXème siècle. Il a conquis, en 60 ans de music-hall mondial, en 15 langues et sur autant d'instruments, des millions de spectateurs, et a composé plus de 2 500 mélodies.


 

 
  
 

Jardin d'Hiver...

 

 

Au Chabanais
Le Chabanais, situé au 12 rue Chabanais à Paris, était l'une des maisons closes les plus connues et les plus luxueuses
entre 1878 et 1946, date à laquelle elles devinrent illégales en France. Le personnel de la maison comptait entre 20 et 35
pensionnaires de qualité soigneusement sélectionnées.
Le Chabanais connaît son heure de gloire le soir du 6 mai 1889, jour de l'inauguration de l'exposition universelle, accueillant
des ministres et ambassadeurs du monde entier. Sur leurs agendas, cette "virée" était renseignée "visite au Président du Sénat".


 


Joli Coeur du Pont des Rats est un clin d'oeil au Pont des Arts, où la tradition veut que les amoureux y accrochent un cadenas symbole de leur attachement, et jetent les clefs dans la Seine.

 

 



 

Lizzie Coquette



 

 



Lola Vandière

 

 


Une petite coquetterie aux tons poudrés... La Vie en Rose



  

Frou-Frou



 
  

Belle du Veilleur, petit clin d'oeil à mon livre fétiche Belle du Seigneur d'Albert Cohen

 
  
  


Les Fabulettes de Rette est un double hommage :

   ~ à Jean de la Fontaine (1621-1695), dont les fables mettent en scène, entre autres, 23 rats, souris et souriceaux, 21 renards
       et 2 araignées,
   ~ à ma grand-mère, que l'on surnommait Rette.

Le grenier de mon enfance se trouvait à Château-Thierry, ville de mes aïeux et de l'illustre conteur.


 
 

Maruschka

 



Ma Petite Folie
Une sorte d'autoportrait, pas très ressemblant, mais qui reflète bien l'atmosphère de mon atelier et mon état d'esprit !

 
 


Boudoir Dolls
Egalement appelées poupées de boudoir, poupées de salon, ou encore catins, ces beautés de cire, de son et de porcelaine étaient très appréciées au début du XXème siècle.
Avec leurs cheveux naturels ou en mohair, vêtues de riches robes de velours, dentelles et petits nœuds, souvent coiffées de fabuleux chapeaux de voile et de plumes, elles n'étaient pas destinées au jeu mais à l'ornement des chambres et salons raffinés.


Vitrine d'une ancienne boutique de boudoirs dolls



 
 


Sonate pour un Ange est un hommage aux artistes de rue -peintres, portraitistes, mimes, saltimbanques- qui m'ont
acceptée parmi eux, appris les codes de la vie sur trottoir, et aussi encouragée dans ma passion. Je n'oublierai jamais
ces heures nocturnes et magiques, sur le parvis de Beaubourg ou de Notre-Dame.




 
 


Ballerines et Petit Rat


 
 
 
 


Les Genoux de Lynette

 
 

Les Jardins de Chiparus, inspiré des célèbres danseuses Art Déco du sculpteur Dimitri Chiparus (1886-1947),
évoluant dans un décor esprit Aubusson.





 

Le Visiteur du Soir

 
 

Balade dans les forêts des contes de mon enfance, où la nuit, dans une clairière, a lieu Le Bal des Musettes.